Comment devenir co-pilote de rallye ?

Comment devenir co-pilote de rallye ?

Une course de rallye nécessite une préparation soignée du pilote, mais aussi de son co-pilote. Ce dernier aura un rôle important lors de la course. Assumer cette fonction n’est donc pas à la portée du premier venu. Il faut autant de sang-froid que de savoir-faire. Si nous nous concentrons souvent sur les performances du pilote, nous oublions que les qualités de son assistant influeront sur la course.

Devenir co-pilote : savoir débuter sur de bonnes bases

Les formations de co-pilotes sont ouvertes aux personnes de plus de 16 ans. Dès la majorité, il sera indispensable de posséder un permis de conduire. L’apprenti co-pilote doit aussi pouvoir justifier d’une des 3 licences nécessaires à cette formation.

  • La première est la Nationale Junior Auto, accessible aux moins de 19 ans. Cette certification ne vous permet pas de piloter lors d’une compétition, mais pourra être présentée si vous désirez participer en tant que co-pilote lors d’épreuves officielles.
  • La deuxième est la Régionale Concurrent Conducteur Auto. Il s’agit d’une autorisation de piloter, valable sur les épreuves régionales. Grâce à cette licence, vous pouvez également assurer le rôle de co-pilote durant les compétitions nationales.
  • La Nationale Concurrent Conducteur Auto, enfin, vous permet de vous inscrire en tant que pilote ou co-pilote en régional comme en national.

Une fois que vous avez trouvé la licence qui vous convient, il est nécessaire de contacter une Association Sportive Automobile (ASA) pour confirmer la demande de licence. Cette démarche implique le règlement d’une cotisation, payée à l’ordre de l’association. Le total doit correspondre au prix de votre licence et de votre cotisation.

Une formation obligatoire pour devenir co-pilote

Devenir co-pilote ne s’improvise pas. Pour pouvoir accéder à ce poste et remplir parfaitement les exigences du terrain, il est indispensable d’avoir les bonnes formations. Cela vaut aussi bien pour les petits entraînements, les compétitions modestes, que pour les rencontres d’envergure internationale.

Avant de débuter une formation de co-pilote, vous aurez besoin des bons équipements. Le système Hans est obligatoire, tout comme le casque. Viennent ensuite la combinaison fabriquée dans le respect des normes de la discipline, ainsi que la cagoule et les bottines qui sont facultatives.

La formation se concentre sur l’apprentissage des différents systèmes de notes. Celles-ci sont essentielles au bon déroulement de la course. Les co-pilotes apprennent à guider le pilote avec des indications précises, résumées en deux passages. En pratique, chaque équipe optera pour le système de notes avec lequel elle se sent à l’aise. Bien qu’il y ait des impératifs à respecter pour communiquer efficacement, la formation de co-pilotage enseigne aussi à établir une confiance entre les partenaires.

Pour les frères Croizon qui participent au Dakar 2020, cet entraînement de co-pilotage est assuré par Mathieu Baumel. Co-pilote professionnel spécialisé en rallye et en rallye-raid, il s’illustre en détenant l’un des palmarès français les plus impressionnants dans le domaine de la course auto. Son parcours débute au DAKAR 2005, avec des équipes de haute réputation. Lancé dans le coaching de nouveaux talents, Baumel a rejoint les frères Croizon pour perfectionner leur entraînement.

Autres articles

Nos partenaires

 header

À gagner, un stage découverte de conduite sur sable, pour vivre l'aventure comme en plein désert !

jeu concours