Comment participer au Dakar?

Comment participer au Dakar?

Le Dakar est le rallye-raid le plus populaire au monde. Il réunit chaque année des centaines de participants qui conduisent toutes sortes de véhicules allant de la moto au camion. La 41e édition de cette course s’est déroulée durant le mois de janvier 2019 au Pérou. Elle totalisait alors un parcours de 5600 kilomètres répartis sur 10 étapes et comptait 525 participants. La prochaine édition se tiendra du 5 janvier au 17 janvier 2020 en Arabie-Saoudite.

Outre sa très grande popularité, cette course présente notamment la particularité de compter des pilotes de tous les niveaux, experts comme amateurs. Vous voulez en être ? Alors, comment faire pour participer au Dakar ? Détails.

Qui peut participer au Dakar?

Le Dakar est une course qui s’adresse à toutes les personnes physiques qui ont plus de 18 ans et disposent d’une licence internationale Rallye tout terrain FIA/FIM. Pour y prendre part, vous devez justifier d’une expérience à une épreuve de championnat du monde FIA/FIM ou au moins à tout autre événement qui a été organisé par la FIA/FIM ou inscrit dans leur calendrier national.

D’autres critères entrent également en jeu et peuvent conditionner la validation ou non de votre demande d’inscription. Ceux-ci se basent entre autres sur les capacités physiques requises pour effectuer une compétition d’une telle ampleur.

Durant le rallye, les compétiteurs sont alors répartis en 3 catégories: les « Legends » ou les pilotes qui ont à leur actif plus d’une dizaine de participations au Dakar, les « Rookies » ou tout pilote qui participe pour sa première fois, et les « Original by Motul » ou ces pilotes téméraires qui participent au rallye en toute indépendance, sans aucune assistance à leurs côtés.

Avec quels véhicules courir durant le Dakar?

Le Dakar est une compétition qui compte 5 catégories de véhicules et notamment les motos cylindrées de 450cc, les quads dont la cylindrée maximale est de 750cc pour les 2 roues motrices et de 900cc pour ceux à 4 roues motrices, les véhicules SSV ou UTV particulièrement indiqués pour les coureurs amateurs, les autos (T1, T2, T3, et Open), ainsi que les camions (T4.1, T4.2, et T 4.3).

Quels sont les tarifs en vigueur du Dakar ?

Pour participer au Dakar, vous devez vous acquitter de frais de participation qui sont fixés en fonction du véhicule que vous piloterez et de votre niveau. Ces frais seront payables en 3 échéances.

En ce qui concerne la catégorie Autos SSV, dans laquelle concourent les frères Croizon, les pilotes qui participent pour la première fois à la course doivent s’acquitter d’une inscription de 28 000 euros. Si vous êtes parrainé par un pilote « legend », vous pourrez profiter d’une remise de 3000 euros ; tandis que les participantes féminines qui forment une équipe de 2 personnes peuvent bénéficier d’une remise de 7000 euros.

Une remise spéciale « communication » est également prévue pour les participants sous certaines conditions. Celle-ci est fixée à 500 euros.

Enfin, sachez que ces frais d’inscription incluent entre autres le transport du véhicule par bateau, les différentes assurances, la restauration sur place, la location du GPS et de la balise de sécurité, l’éco-participation et le carburant durant la course.

Autres informations pratiques

La date limite pour l’inscription au Dakar de 2020 est fixée au 1er novembre 2019 pour la catégorie Autos SSV. Les frais d’inscription peuvent être envoyés de 2 manières différentes : soit vous payez par virement bancaire SWIFT et envoyez l’ordre de virement comme preuve de paiement au Service Concurrents, soit vous envoyez un chèque bancaire à l’ordre d’ASO avec votre numéro d’inscription inscrit au dos. Cette seconde solution s’adresse uniquement aux concurrents français.

Le site Officiel du Dakar vous permet notamment de procéder à votre inscription en ligne pour la prochaine édition. Pour ce faire il vous suffit de vous rendre dans la section inscription : https://competitors.dakar.com.

Enfin, les documents obligatoires suivants seront vérifiés pour que vous puissiez prendre part aux courses :

  • votre passeport,
  • vos visas (la liste des nationalités concernées par la demande de visa sera communiquée par l’organisateur ce mois de septembre),
  • un permis de conduire,
  • une licence internationale FIM ou FIA pour l’année 2020,
  • la carte grise du véhicule ou l’autorisation de prêt,
  • une autorisation de courir à l’étranger si vous n’êtes pas citoyen français.

Autres articles

Nos partenaires

 header

À gagner, un stage découverte de conduite sur sable, pour vivre l'aventure comme en plein désert !

jeu concours