Préparation physique pour participer au rallye Dakar

Préparation physique pour participer au rallye Dakar

Se préparer pour le Dakar ou pour tout autre rallye est un travail de longue haleine. Il ne suffit pas de se contenter des entraînements physiques, les participants doivent également se préparer mentalement. Ajoutez-y des mesures diététiques qui visent à majorer l’efficacité des efforts et une bonne hydratation. Vous en profiterez au passage pour maîtriser quelques notions de mécanique, et vous serez fin prêt pour vous lancer sur les pistes dans de bonnes conditions !

Les entraînements physiques pour un rallye

Affronter les dunes de sable sous un soleil de plomb requiert une grande endurance qui s’acquiert à la suite d’une préparation physique intense. Les exercices visent à renforcer les muscles et à optimiser la souplesse du corps. Pour se faire, le travail se concentrera sur les muscles para cervicaux, les muscles de la ceinture scapulaire (épaules). Les avant-bras, les lombaires et les cuisses seront également sollicités. La pratique de sports d’endurance est même recommandée : vélo, natation, course à pied, à l’instar des frères Croizon. Jérémy Croizon est d’ailleurs un triathlonien qui a la culture du challenge et du dépassement de soi. Un bon exemple à suivre quand on veut se préparer au Dakar avec un entraînement en béton !

Le programme d’entraînement sera ainsi composé d’une série de tractions en pronation (pour les muscles du dos et des bras), d’une séance de soulevé de terre (pour les lombaires et les fessiers), d’une série de pompes (pour les pectoraux et les triceps). Une séance de gainage s’avère aussi indispensable pour conserver la liaison entre les chaînes musculaires du corps.

Comptez également sur les exercices d’assouplissement et de relaxation pour parfaire votre entraînement rallye.

La préparation mentale

Pour survivre dans des conditions extrêmes, il faut également un mental d’acier. Nous vous recommandons notamment les exercices de sophrologie, qui optimisent les perceptions sensitives perçues par le cerveau. Les réflexes seront ainsi plus rapides et la concentration sera optimale.

La nutrition et la diététique en vue d’une course de rallye

Dans le cadre de la préparation pour le Dakar ou un autre rallye, le pilote et le co-pilote doivent surveiller drastiquement leur poids. En effet, quelques kilos superflus peuvent constituer un handicap sur le parcours. Une alimentation équilibrée sera alors de rigueur. Par ailleurs, il faudra lever le pied sur les excitants tels que le tabac, l’alcool ou le café.

Les aliments énergétiques

Dans le cadre d’une préparation physique intense, il faut privilégier les aliments énergétiques. Pour les apports en glucides, consommez des fruits, des jus de fruits, du miel, ou encore des confiseries. Les féculents, les céréales et les légumes secs sont à privilégier. Pour les besoins en lipides, optez pour la viande, le fromage, le lait entier, le chocolat et la charcuterie. En outre, les œufs, les poissons et le lait sont de véritables sources de protéines.

Les aliments, sources de vitamines

Les vitamines ont pour rôle de régulariser le fonctionnement de notre organisme. Ainsi, pour réduire l’anxiété, les migraines ou encore l’hypertension, privilégiez les aliments riches en vitamine A (lait entier, foie, jaune d’œuf, huile de foie de morue, légumes, citrons…). Pour combler les besoins en vitamine B, intégrez la levure de bière, le blé, les flocons d’avoine ou encore le pain complet dans votre alimentation.

N’oubliez pas les fruits et les légumes qui sont riches en vitamine C, ainsi que les aliments qui apportent de la vitamine D (huile d’olive, poissons, cœur). Quant à la vitamine E, elle est requise pour favoriser un meilleur équilibre nerveux et musculaire (huiles végétales, laitue, œufs, germe de blé).

Autres articles

Nos partenaires