Pourquoi le rallye Dakar déménage en Arabie saoudite en 2020 ?

Pourquoi le rallye Dakar déménage en Arabie saoudite en 2020 ?

Le mythique rallye du Dakar va une nouvelle fois déménager, après 11 années consécutives en Amérique latine. Pourquoi une telle décision et pourquoi avoir choisi l’Arabie saoudite ? Zoom sur cette course qui rassemble chaque année des milliers d’amateurs !

Les causes du déménagement du Dakar

Le Dakar a tout naturellement eu lieu en Afrique dans les premiers temps… et ce durant 30 années. Il se dirigea ensuite vers le sud de l’Amérique, où il réunira année après année les amateurs de rallye auto et moto.

Si ce premier déménagement avait été décidé, c’était dans le but d’éviter la menace terroriste qui planait sur l’Afrique et l’Europe. Aujourd’hui, c’est en raison d’une politique d’austérité toujours en hausse, face à une crise économique conséquente, et d’un climat difficile à supporter que le Dakar se voit forcé de trouver une nouvelle terre d’accueil. Déjà en 2019, le tracé fut considérablement revu à la baisse, puisque l’étape n’a finalement eu lieu qu’au Pérou, la Bolivie et le Chili ayant décidé de se retirer.

Rendez-vous en Arabie saoudite

Si au départ l’Angola et l’Afrique du Sud avaient été évoqués par Étienne Lavigne, patron de l’épreuve, le choix final de l’Arabie saoudite en étonne toutefois plus d’un… Le pays est en effet connu pour le peu de place qu’il laisse aux droits des femmes, au respect des droits de l’homme, ou encore pour son implication dans la guerre du Yémen.

Les motivations des organisateurs du Dakar face à l’Arabie saoudite

L’Afrique du Sud a rapidement dû être écartée en raison du grand nombre de parcs naturels que l’on y trouve. Côté Arabie saoudite, le gouvernement s’est dit ouvert à la proposition, en vue d’accueillir un nouveau mouvement « post-pétrole ». Ainsi, événements sportifs et touristiques attirent le pays, qui semble vouloir davantage s’ouvrir au monde, au même titre que le Qatar et les Emirats arabes unis, qui y sont parvenus avec succès.

Courses de voitures et matchs de football ont déjà eu lieu sur ces terres jusque-là considérées comme inhospitalières, preuve de leur volonté de s’intégrer dans une dynamique évolutive et ouverte à un nouveau modèle culturel. Des femmes avaient par ailleurs été conviées au match de football amical organisé en Arabie saoudite, pour preuve de la volonté du pays de faire évoluer ses mentalités.

Les organisateurs du Dakar ont compris cette volonté et ce mouvement, décidant dans le même élan d’y implanter leur nouveau parcours pour le rallye de 2020.

Pour autant, certaines ONG continuent à grincer des dents, notamment en raison de l’implication du pays dans la guerre du Yémen (pour laquelle la France lui fournit des armes), ou pour la mort du journaliste Jamal Khashoggi, toujours impunie. Les gérants du Dakar voient malgré tout un fort progrès dans les relations internationales et nationales de l’Arabie Saoudite, et ont donc signé un accord pour les 5 prochaines années. De nouveaux parcours sont donc déjà pensés pour 2020, pour le plus grand plaisir des coureurs.

Un terrain tout indiqué pour un rallye

Les zones désertiques de ce pays se positionnent en effet comme un terrain de jeu idéal pour les pilotes du Dakar ! Si certains se veulent inquiets quant aux sponsors qui pourraient bien les abandonner en raison de ce nouveau lieu d’implantation, seul l’avenir nous dira si le nombre de participants sera à la hauteur des attentes. L’aspect éthique, en plus du manque de sponsors, risque en effet de mettre à mal certaines participations…

Les avantages de l’Arabie saoudite pour le rallye

Le décalage horaire se veut bien plus abordable qu’il ne l’était en Amérique latine. Les diffusions télévisées seront donc plus cohérentes, et les arrivées pourront se faire en direct, pour le plus grand plaisir des fans de la course.

Le nouvel ambassadeur de Dakar a également de quoi séduire : Fernando Alonso en personne se dit intéressé par une participation au rallye, quel que soit son nouveau lieu d’accueil.

Autres articles

Nos partenaires