L’importance d’une bonne mécanique sur le Dakar

L’importance d’une bonne mécanique sur le Dakar

Voitures, motos, quads, camions, les différentes mécaniques sont mises à rude épreuve sur le Dakar. Pour faire face à ces conditions extrêmes, les constructeurs optimisent la fiabilité de leur mécanique pour pallier les difficultés à venir. Ces machines uniques, conçues pour aider les participants à atteindre la ligne d’arrivée, sont le résultat d’innovations originales, mais ô combien performantes. Les frères Croizon, décidés à participer au Dakar, ont plus que jamais conscience de l’importance d’une bonne mécanique !

La course de toutes les improvisations

Si des véhicules d’assistance sont présents sur le parcours de la course, ils ne sont pas toujours à proximité quand un souci mécanique s’impose. Il est donc primordial que les pilotes aient des connaissances en mécanique, y compris pour trouver des solutions de dépannage d’urgence.

De bonnes connaissances et de petites réparations ingénieuses suffisent bien souvent à permettre à un participant en tête de course de ne pas se faire distancer !

Des véhicules sur mesure

Les véhicules qui sillonnent les déserts du Dakar sont conçus sur la base des modèles de production. Pour autant, ils subissent de profonds changements pour s’adapter aux rudes conditions imposées par la course.

L’empattement est large, pour stabiliser les véhicules, le châssis est conçu pour ne pas se trouver trop près du sol, mais au contraire offrir un confort de conduite plus haut. Chaque morceau de tôle est également conçu pour éviter de s’accrocher et la température est hautement contrôlée pour faire face aux températures extrêmes auxquelles les véhicules devront faire face.

Le carburant : vers une gestion plus compétitive

Les changements d’altitude sont monnaie courante sur des circuits tels que celui du Dakar. Le carburateur est donc étudié pour s’adapter à ces différences barométriques, et ainsi garantir aux pilotes un souci technique en moins. Le débit du carburant est ainsi réglé en fonction des informations transmises par un système hautement performant.

 

 

Une puissance optimisée

La voiture à propulsion arrière fait des adeptes parmi les concurrents du Dakar. Si ce système risque d’imposer ses limites dans certaines circonstances, il s’avérera hautement efficace en ligne droite, faisant gagner un temps considérable aux pilotes.

Si la propulsion arrière n’a pas encore fait ses preuves sur le long terme, des fabricants à l’instar de AB-Air Suspension choisissent tout de même de s’associer à de grandes marques automobiles pour tester leurs innovations en conditions réelles. Le but est d’offrir aux concurrents une maniabilité hors pair, et un poids de véhicule largement optimisé.

Une bonne huile, un gage de qualité

Il ne faut surtout pas négliger la qualité des composants de votre voiture, y compris en ce qui concerne l’huile moteur. Elle est en effet garante de la propreté de votre moteur, ainsi que de son étanchéité. Une huile supérieure, comme celles de la marque Hafa, permet de refroidir le moteur du véhicule tout en le protégeant de la corrosion.

Votre huile étant celle qui garantit la durée de vie de votre moteur, elle doit être bien choisie pour vous assurer d’aller au bout de la course !

 

Le numérique, au service du Dakar

On le sait, le gain de poids dont on parlait est l’une des obsessions des pilotes auto ou moto lors d’une course comme le Dakar. Plus le véhicule est léger, plus les chances d’atteindre la ligne d’arrivée sont élevées. On élimine le superflu pour se concentrer sur l’essentiel.

Pourtant, les innovations technologiques sont largement appréciées par les pilotes. Elles leur permettent en effet de savoir rapidement si un danger mécanique menace leur véhicule : des pneus pas assez gonflés, un manque de lubrifiant… Mieux prévenir que guérir, c’est l’assurance d’un temps précieux gagné sur le total de la course, s’il est possible d’anticiper les soucis mécaniques !

Autres articles

Nos partenaires